Une première encourageante pour Élise Pujol

Revue de presse

La Néodomienne Élise Pujol s'est bien battue pour son premier open international.

Les Internationaux de France cadets-juniors, qui se déroulent cette semaine à Metz au complexe Saint-Symphorien, étaient marqués ce samedi par la fin des compétitions par équipes. Des épreuves dans lesquelles les jeunes tricolores se sont mis en évidence. Trois équipes françaises se sont ainsi hissées en demi-finales et les cadets et cadettes ont remporté le titre.


Les garçons se sont d'abord imposés en demies face à la Pologne (3-0) avant de battre la Russie en finale (3-0). Les filles, elles, ont dominé plus difficilement la Roumanie (3-2) et ont ensuite vaincu une entente entre la Croatie et la Hongrie (3-1). Chez les juniors, les Bleuets ont été éliminés vendredi en quarts par la Belgique (3-2), tandis que les Françaises ont échoué en demies contre une formation Roumanie/États-Unis (3-0).


Ce samedi voyait aussi débuter les tableaux de simples et doubles pour les cadets. La Néodomienne Élise Pujol, bien que seulement minime première année, y prenait part. Pour son premier open, elle n'a pas réussi à sortir de sa poule en solo, mais elle a bien résisté contre des filles plus âgées, s'inclinant 3-2 contre une Espagnole et 3-1 contre une Roumaine. En double, elle s'est aussi bien défendue avec sa coéquipière du pôle France Léa Minni, mais elles ont dû s'avouer vaincues contre un duo nippo-américain.