Esteban Dorr a bien grandi

|   Press review

Il sera le seul derrière la table ce mercredi matin. Le seul Lorrain engagé sur l'Open de France juniors-cadets qui débute au complexe Saint-Symphorien de Metz. Tous les regards ou presque seront posés sur Esteban Dorr. « Je ne me monte pas la tête », avoue le junior du Metz TT. « J'aborde ce rendez-vous normalement. Le fait de jouer à la maison est un plus, c'est sûr. » Le récent vice-champion de France en simple et double a changé quelques petits aspects dans son jeu pendant la compétition : « Je jouais plus sur mes sensations que sur mon physique. J'ai pris de la confiance en allant loin. »
 

Une première pour les Chinois

Du coup, après son premier tour l'an passé sur l'Open de France, Dorr espère, cette fois, aller un peu plus loin. « Déjà sortir des poules et puis, c'est bête à dire, mais prendre match après match. J'ai une carte à jouer. » Le pensionnaire de Pro B connaît un peu la concurrence. « Les Chinois arrivent à Metz pour la première fois, ce sera intéressant de les voir évoluer. Ils ont des tueurs à gage. Ce ne sont pas les tout meilleurs mais c'est déjà très costaud. C'est difficile de situer les nations asiatiques car leurs joueurs ne font pas de sorties internationales. Ils n'ont pas de classement mondial. Par contre, on connaît bien mieux les Européens et là aussi il y a de la concurrence avec les Allemands, Russes, Belges ou Roumains. » L'ancien joueur de Spicheren estime avoir progressé sur deux plans : « L'analyse du jeu et la gestion d'un match. Avec les coéquipiers, on se parle sur le banc et on peut décortiquer certains aspects. Et puis, il y a aussi les moments importants, les temps forts et faibles à mieux maîtriser. »

Depuis quelque temps, Dorr met le paquet sur sa « justesse technique » et son « déplacement ». « Après l'Open de France, il me restera encore quelques matches de Pro B et je pourrai encore plus mettre l'accent sur ce point pour préparer la saison prochaine. »

Il reste aussi à jouer les coups à fond sur le tableau de double où le Mosellan est engagé avec son ami Florian Bourrassaud : « Si on arrive à entrer en quart de finale, ce sera pas mal du tout. »

Le programme

  • AUJOURD'HUI ET DEMAIN - Épreuves de simple et de double juniors. Finales en soirée (jeudi).
  • VENDREDI  - Épreuves par équipe juniors et cadets.
  • SAMEDI - Fin des épreuves par équipe. Début des épreuves de simple et double cadets et cadettes. Finales en soirée.
  • DIMANCHE  - Fin des épreuves de simple et double cadets et cadettes. Finales en fin d'après-midi.


Nicolas KIHL

Back